App Store Optimization (ASO) : Mettre en avant son application sur les stores

L'App Store Optimization c'est le SEO des applications ? Oui mais pas seulement ! L'App Store Optimization (ASO) regroupe les techniques d’optimisations visant à améliorer la visibilité des applications mobile sur les stores et l’accroissement du nombre de téléchargements.

il y a 3 ans   •   7 minutes de lecture

Par Jean Decherf
Table des matières

ASO, c’est trois lettres pour rendre visible son application mobile dans les stores. L’enjeu pour les créateurs d’applications consiste à émerger du maelström concurrentiel afin d’espérer développer le nombre de téléchargements.

L’ASO (App Store Optimization) est la discipline qui répond à cet objectif.

Les enjeux de l’App Store Optimization

L’ASO consiste à optimiser la présence d’une application sur les app stores qui sont non seulement le passage obligé pour télécharger une application, mais aussi pour beaucoup de mobinautes un moyen de découverte de nouveautés à télécharger.

La présentation de l'application sur les stores, c'est l'équivalent de votre page produit ou de votre landing page. Sur les stores, la présentation des applications a pour particularité d’être soumis aux contraintes de présentation et règles définies par Apple et Google.

Les missions de l’App Store Optimization

app store optimization
Les enjeux de l'App Store Optimization
  1. Faire découvrir l'application aux utilisateurs
  2. Convaincre les utilisateurs de télécharger l'application

La fiche produit de l'application

La présentation de l'application sur les stores est l’équivalent de votre page produit ou de votre landing page. Dans le cas des applications, la particularité, c'est que vous êtes soumis aux contraintes de présentation et d’usages définis par Apple et Google.

App Store et Google Play Store : deux approches différentes ?

L’App Store : l’approche éditoriale

L’App Store est l’acteur historique des magasins d’applications. Apple a une approche éditoriale sur le store et à reléguer au second plan l’approche initiale des classements des applications les plus téléchargés par catégorie. Depuis 2017, avec la sortie d’iOS 11, le store présente donc des articles, ainsi que du contenu éditorial mis à jour quotidiennement dans l’onglet des suggestions du jour et des onglets Jeux et Apps.

Google Play : le moteur de recherches et les suggestions

Google Play est basé quant à lui sur la puissance du moteur de recherches et des suggestions d’applications. Même si c’est un moteur de recherches différent de celui utilisé pour le web on y retrouve des similitudes et l’expertise Google (analyse du contenu, backlinks sur la page du store...). Si l’ASO c’est le SEO des applications cela s’applique plus au Google Play Store qu’à l’App Store d’Apple.

Des visuels pour convaincre

Les éléments visuels sont déterminants, car ils donnent à l’utilisateur la première impression qui s’avérera souvent décisive quant à sa décision d’installer l’application.

L’icône de l’application

L’icône de l’application est un des éléments les plus visibles de l’application. Elle la représente non seulement sur les app stores, mais aussi parmi les applications de l’écran d’accueil de l’utilisateur, une fois l’application installée.

C’est l’élément visuel le plus visible sur les stores ; des résultats de recherche, à la présentation jusqu’à l’installation sur l’écran d’accueil des smartphones.

Icône de la galaxie d'Instagram avant et après le changement de l'icône historique

L’icône a un impact fort et ne passe pas inaperçue. On se souvient, par exemple, du changement de design de l’icône des applications Instagram ou du changement de tonalité de vert de l’icône Spotify qui avait déclenché un grand nombre de commentaires d’utilisateurs mécontents face à ces changements...

Les captures d’écrans de l’application

Elles sont essentielles pour présenter l’application et ses fonctionnalités. C’est l’unique moyen pour l’utilisateur d’avoir un aperçu de l’application avant de l’installer sur son mobile.

Il est fortement recommandé de scénariser les fonctionnalités essentielles de l’application, avec dix captures possibles sur Apple et huit sur Android, afin de permettre à l’utilisateur de se projeter. Au-delà du visuel, il est possible de mettre en scène, d’annoter, de titrer les captures d’écran.

Les captures d’écrans peuvent être présentées à la verticale ou à l’horizontale.

Exemple des captures d'écran de l'application Uber

Vidéo promotionnelle / Video Preview

En marge des captures d’écran, il est également possible de proposer une courte vidéo de présentation de l’application. Cette dernière offre davantage de possibilités pour présenter les fonctionnalités de l’application dans un cadre réel d’utilisation.

Feature Graphic (Google Play)

Uniquement disponible sur Google Play, Feature Graphic permet d'ajouter un visuel de présentation de l'application sur la fiche de présentation.

Texte de promotion (App Store)

C’est un champ de texte et pourtant il a une influence sur la conversion. Il n’est pas pris en compte pour l’indexation de mots clés. C’est un espace qui permet au créateur d’application de mettre en avant des offres, des actualités, des événements…

Nom du développeur de l'application

Le nom du créateur de l’application apparait sur la présentation de l’application. Il existe sur les stores, une page présentant la liste des applications publiées par un développeur d’application. Cela peut être un élément de réassurance pour l’utilisateur et de confiance avec les éditeurs des stores.

Travailler les mots-clés pour mieux se positionner sur les moteurs de recherche

On entend souvent dire que l’ASO, c’est le SEO des applications. Effectivement, il y a des similitudes à mettre en avant son application en se positionnant sur des mots-clés stratégiques.

Le titre

Le titre de l’application peut contenir jusqu’à 30 caractères sur l’App Store d’Apple et le Google Play Store. En plus du nom de l’application, il est recommandé d’ajouter un terme qualifiant l’application pour que l’utilisateur identifie la proposition de valeur de l’application et pour faciliter l’indexation par les moteurs de recherche.

C’est certainement un des champ les plus importants pour l’App Store Optimization. Avec les 30 caractères disponibles, le créateur pourra placer le nom de son application et un mot clé qui décrit le produit.

Le sous-titre

Le sous-titre, quand il est disponible, permet d’ajouter quelques mots-clés stratégiques qui décrivent l’application.

La description

Plusieurs champs de description sont affichés sur les stores. Séparés par une description courte visible et une description longue qu’il faut développer pour pouvoir la lire, les champs de description sont utiles pour mettre en avant les fonctionnalités et les usages de l’application, et pour en présenter l’intérêt.

Commencer par une phrase d’accroche, puis poursuivre avec les fonctionnalités principales de l’application permet d’argumenter sur le bénéfice utilisateur de télécharger l’application.

Sur Google Play, c’est le champ qui vous permettra, en plus de présenter l’application et ses fonctionnalités, de positionner des mots clés stratégiques. Comme en SEO, il faut éviter la sur-optimisation et le bourrage de mots clés qui s’avèreront contre-productifs. Vous pourrez y intégrer des balises HTML comme des niveaux de titre (H1, H2…) quelques mises en forme et des emojis.

Sur l’App Store, première déception, la description n’est pas prise en compte pour l’indexation des mots clés. Deuxième déception, il n’existe pas de possibilité de mise en forme comme sur Google Play. Malgré cela, la description reste un élément important pour la présentation de l’application à l’utilisateur.

Le champ de mots-clés (Apple)

Le champ de mots-clés est une particularité de la plateforme Apple. Il donne la possibilité de décrire les fonctionnalités de l’application en cent caractères. Concrètement, cela permet de suggérer des mots-clés à l’algorithme du moteur, pour prendre des positions au sein des résultats de recherche, en plus du titre.

Des virgules sont utilisées pour séparer les mots clés et pour ne pas perdre de précieux 100 caractères disponibles. Il est inutile d'inclure d’espace entre les mots. Il est recommandé d'éviter de positionner des mots clés déjà présents dans le titre et le sous-titre de l’application.

Les classements et la mise en avant : le graal de l’ASO

La mise en avant par les équipes éditoriales d’Apple ou Google, c’est la garantie d’une visibilité optimale et gratuite.

Le choix de la catégorie et les classements par catégorie

Le choix de la catégorie n’est pas anodin. L’App Store Apple et Google Play Store séparent les jeux et les applications. Les catégories n’ont pas les mêmes niveaux de concurrence et ne revêtent pas par conséquent la même difficulté d’émergence au sein des classements. Twitter est, par exemple, passé de la catégorie "réseau social" à la catégorie "actualité" pour éviter la concurrence des autres applications du secteur et ainsi pérenniser une position de leader.

Les notes et les commentaires

Les notes et les commentaires des utilisateurs sont déterminants pour le positionnement et la visibilité de l’application sur les app stores.

La recommandation et l’avis par les pairs sont un signal fort, sérieusement pris en compte par les utilisateurs. Pour les algorithmes des moteurs, les applications bien positionnées n’ont en général pas moins de quatre étoiles.

C'est pour cela que les applications, insistent les utilisateurs à noter les applications sur les stores. On veillera à envoyer les demandes de notations à un moment opportun dans le parcours de l'utilisateur.

Localisation et langues

Quand vous publiez une application sur un store vous choisissez le pays dans lequel ou lesquels vous publiez l'application et la ou les langues de présentation. Pour toucher un public mondial ou international, vous pouvez donc adapter votre présentation de l'application.

Définir sa stratégie pour l'App Store Optimization

L’ASO, c’est le SEO des applications... mais pas seulement !

L’App Store Optimization est un sujet complet qui est au cœur des stratégies à mettre en place pour développer son nombre d’utilisateurs. Il est le premier point de contact avec l’utilisateur et le dernier avant l’installation tant désirée, mais ne suffit pas cependant à assurer une stratégie complète de visibilité.

Les critères des stores de Google et d'Apple évoluent régulièrement et le marché ne cesse d'accueillir de nouvelles applications. Cela impose donc d'adapter sa stratégie et de suivre les exigences des utilisateurs.

C’est un maillon indispensable d’une chaîne de valeur qui commence à peine avec l’acquisition d’un nouvel utilisateur, qu’il conviendra d’activer au plus vite et de fidéliser.

Partagez l'article

Poursuivre la lecture