Web Push : enfin des notifications pour les sites sur iOS et iPadOS

Avant réservé uniquement aux applications mobile, les notifications push vont aussi être disponible sur iOS et iPadOS pour les sites et les Web-app.

il y a 14 jours   •   4 minute de lecture

Par Jean Decherf

Sur iPhone et iPad, les notifications push ne seront plus réservées exclusivement aux applications installées depuis le store. Sous certaines conditions, les sites pourront aussi délivrer des notifications aux utilisateurs avec la version 16.4.

Le push pour le Web d’Apple, est-ce une grande nouvelle ?

L’exclusivité donnée aux applications, que ce soit pour envoyer des notifications ou pour d’autres fonctionnalités, a souvent été reproché à Apple. Depuis quelque temps, Cupertino entre dans une logique d’ouverture — plus sous la contrainte que par conviction, il me semble.

Annoncé lors de la présentation WWDC 2022 d’iOS 16 en juin dernier, le Push Web sera disponible avec la version 16.4 d’iOS et d’iPadOS.

iOS 16 WWDC 2022 : Push notification et personnalisation
Avec l’annonce d’iOS 16, lors de la WWDC 2022, c’est au tour de l’écran de verrouillage (le lock screen pour les plus anglophones) de l’iPhone d’offrir aux utilisateurs des options de personnalisations pour afficher et interagir avec les applications.

Les notifications push disponibles sur toutes les plateformes

Avec l’ouverture aux notifications pour les sites sur l’écosystème Apple, les limites ne seront plus liées aux plateformes. Les notifications sont maintenant disponibles sur ordinateurs, mobiles et tablettes pour les applications et les sites via les navigateurs (Safari, Chrome, Firefox, Opera…).

Les Web pushs pas si accessibles ?

Dans l’article de présentation des Web Push d’Apple, la procédure pour pouvoir envoyer des notifications aux utilisateurs Web sur iPhone et iPad est précisée.

  1. Ajouter le site / Web-app sur l’écran d’accueil de l’iPhone ou de l’iPad : depuis le premier jour de l’iPhone, il est possible d’ajouter un site sur son écran d’accueil de smartphone. Le site prendra alors place aux côtés des applications.
  2. Déclencher la demande d’autorisation de l’opt-in : une fois l’application Web ajoutée sur l’écran d’accueil, il faudra demander l’autorisation à l’utilisateur pour pouvoir lui envoyer des notifications.

L’information à retenir est donc que la prise en charge des notifications pour les applications Web est rendue possible une fois le site ajouté à l’écran d’accueil.

La fonctionnalité à ne pas rater dans le menu de Safari
La fonctionnalité à ne pas rater dans le menu de Safari

Les utilisateurs vont-ils adopter cette possibilité ? Si par rapport aux applications, l’installation par les stores n’est pas nécessaire, il reste que l’ajout à l’écran d’accueil pourrait être une contrainte non négligeable à surmonter.

Opt-in pour le push Web

Comme pour le push des applications, l’opt-in est géré par l’OS. Les règles sont les mêmes que pour les applications. L’approbation doit se faire par une interaction de l’utilisateur.

Opt-in : l'indispensable validation par l'utilisateur
Opt-in : l'indispensable validation par l'utilisateur

Comme pour les applications, l’intégration de l’opt-in dans le parcours de l’utilisateur sera un facteur de réussite.

L'autorisation par l'utilisateur est une pratique qui est partagée aujourd’hui par l’ensemble des navigateurs et les OS. L’opt-in obligatoire est arrivée sur la version Android 13 avec d’autres apports sur le contrôle donné aux utilisateurs.

Contrairement à l’e-mail, l’opt-in des notifications est géré appareil par appareil pour les notifications push. Une autorisation de notification sur le site depuis Safari sur iPad, ne l’autorise pas pour autant sur Safari sur iPhone.

Affichage des notifications et badge

Le fonctionnement et l’affichage des notifications pour les applications Web suit celui des applications.

Les notifications sont donc disponibles :

  • Sur l’écran de verrouillage
  • Depuis le Centre de notifications
  • Sur l’Apple Watch connectée

L’affichage des badges avec le compteur de notifications sera aussi possible. Les notifications prendront également en charge les modes Concentration d’iOS et d’iPadOS.

Paramètres des Web pushs

Les réglages des notifications pour les sites seront disponibles dans les paramètres comme les applications.

L’utilisateur pourra gérer les autorisations d’affichage par application Web dans les paramètres de notification, comme n’importe quelle autre application sur iPhone et sur iPad.

Les opportunités et les défis des notifications pour les Web-app

L’ouverture des notifications push aux sites et web-app sonne la fin de l’exclusivité pour les applications mobile. La frontière entre les applications natives, disponibles sur les stores et les Web-apps se réduit alors de plus en plus.

Les outils : de la CRM au Customer Engagement Platform

Une nouvelle ère s’ouvre tant pour les usages que pour les outils pour déployer des stratégies de push.

Gérer et maitriser l’envoi des notifications sur les différents appareils des utilisateurs devient un défi important des parcours et de la connaissance client.

La multiplication des points de contacts directs avec les utilisateurs se multiplient et les besoins de personnalisation se développent (e-mailling, push notification des applications, web push, applications de messagerie, SMS…).

Un défi pour les outils pour s’intégrer sur les différentes plateformes et pouvoir proposer des outils adaptés pour faire de la segmentation et engager les audiences.

Avec les défis cités se trouvent aussi des opportunités pour les tactiques à mettre en place. L’adoption tant par les sites que par les plateformes et les outils pour proposer des solutions appropriées est à suivre. Comme souvent, les usages des utilisateurs auront le dernier mot.

Cet article vous intéresse ? Super. Que diriez-vous de le partager ?

Poursuivre la lecture